Salle Michel BONVALET

Cérémonie du 14 juillet 2015 – Attribution du nom de Michel BONVALET à la salle des loisirs de Grézillé.Michel Bonvallet

Monsieur le maire de Gennes, monsieur le maire de Chemellier, monsieur le maire honoraire de Grézillé, mesdames et messieurs les adjoints, mesdames et messieurs les conseillers, madame Lydie Bonvalet, mesdames et messieurs, chers amis,

Nous sommes aujourd’hui le 14 juillet. C’est le jour de la fête nationale, le jour de la fête de la république française. Et c’est ce jour de fête, cher à nos cœurs de citoyen, que nous avons choisi pour honorer la mémoire de Michel BONVALET en donnant précisément son nom à l’une des plus belles réalisations de notre commune.

Pour son dévouement envers tous ses administrés, pour son ouvrage en faveur de la commune sans cesse remis sur le métier, pour l’esprit de modernisme, voire d’avant-garde, qui l’animait, mais aussi par la simplicité et la modestie qui le caractérisaient, à tous ces égards, Michel BONVALET a amplement mérité l’honneur que nous lui faisons aujourd’hui en donnant son nom à la salle des loisirs et à la postérité.

A partir des témoignages que j’ai recueillis et aussi de mes souvenirs, je vais illustrer ces propos en évoquant divers évènements ou réalisations.

Michel BONVALET est un enfant du pays né le 13 aout 1932. Jeune agriculteur, marié à Lydie, père de deux enfants, Jocelyne et Dominique alors âgés de 9 et 8 ans, Michel est élu maire de Grézillé en mai 1963 à l’âge de 30ans. Régulièrement réélu jusqu’à mars 2001, date à laquelle il décide de passer la main, c’est pendant près de 38 années qu’il exercera les fonctions de maire au cours de six mandats successifs. Cette longévité dans les responsabilités communales témoigne bien de la satisfaction et de la confiance que lui témoignaient ses administrés.

D’esprit ouvert et novateur, Michel BONVALET a souvent été précurseur. Je vous en évoque quelques épisodes.

Dans les années 70-75, alors que se poursuit le mouvement de population en faveur des villes, Michel BONVALET imagine avec ses collègues de Coutures et Chemellier de se regrouper pour sauver nos écoles menacées par les réductions d’effectifs et améliorer l’enseignement dispensé en proposant des classes homogènes par niveaux scolaires. Cette action se concrétise par la création le 25 mars 1975 du syndicat intercommunal de regroupement pédagogique de Coutures-Chemellier-Grézillé, l’un des tout premiers SIRP de France pour lequel il en sera tout naturellement élu président.
Son esprit avant-gardiste se manifestera encore par la suite en participant très activement à la création du syndicat de commune avec Jacques BOUSSOUTROT puis à son élargissement en communauté de communes du Gennois avec Alain LAURIOU.

Au début des années 80, alors que l’intérêt pour l’écologie n’avait pas encore pénétré nos campagnes, Michel lance le grand chantier du tout à l’égout. 2000 mètres de réseau sont alors construits pour raccorder tous les habitants du bourg et la station d’épuration est mise en service en 1985.

Dans la foulée, c’est la réflexion sur la création d’une base de loisirs avec un étang de pêche, un camping et une baignade. Le plan d’eau est inauguré à l’été 1989. C’est la fierté de la commune. Il y a affluence avec une dimension sociale certaine pour beaucoup de familles qui ne pouvaient s’offrir les vacances à la mer. La notoriété de Grézillé s’étend jusqu’à Angers.

Après l’animation touristique, Michel relance l’animation économique du village. C’est ainsi qu’il lance les acquisitions foncières et les constructions du lotissement de la vigne de la boue. Après l’exode rural, la population augmente à nouveau. Pour développer l’emploi sur la commune il procède à l’achat de terrains sur lesquels par son action dynamique et d’avant-garde deux usines relais seront crées.

Enfin, après toutes ces actions de modernisation et de développement de la commune, Michel va se consacrer à l’amélioration du cadre de vie des habitants.
La construction du terrain de tennis permettra à une association qui comptera jusqu’à 140 membres, l’enseignement et la pratique de ce sport. L’achat de deux maisons anciennes sur la place de l’église et leur rénovation en salle des Tilleuls et salle des noisetiers offriront des lieux d’accueil, de réunion et d’activités au profit des associations et des habitants de la commune.

Concernant l’église Saint Hilaire, son état s’était dégradé par l’œuvre du temps. Michel en ferma l’accès pendant six mois afin de refaire entièrement la toiture, chainer les murs et résorber les fissures apparues sur les voutes. L’éclairage fut également modernisé ainsi que le mouvement des cloches qui fut électrifié et automatisé. L’église fut ré ouverte dans les délais et dans les meilleures conditions aux fidèles et au public.

Enfin, la paroisse n’occupant plus le Presbytère, la vente de celui-ci permis le lancement de la construction de la salle des loisirs devant laquelle nous nous sommes rassemblés aujourd’hui.

Mais l’œuvre de Michel BONVALET ne se résume pas seulement à l’animation et la modernisation de Grézillé, au développement urbain et économique de la commune, à la réalisation ou la rénovation des équipements culturels et cultuels pour le bien être des habitants. L’œuvre de Michel est aussi et c’est peut être l’élément le plus important en tant que fédérateur de la population, je veux dire l’esprit de cohésion au profit de l’intérêt collectif qu’il a sut insuffler dans le cœur des Grézilloises et des Grézillois.

Les samedis de bénévolat et la fête du plan d’eau en attestent.

Montrant toujours l’exemple par son dévouement, par son travail incessant au profit du bien commun, Michel savait entrainer autour de lui ses administrés qui ont passé bien des samedis à participer aux travaux d’embellissement de la commune. Lors de la construction du plan d’eau par exemple il avait su fédérer les agriculteurs qui ont assurés bénévolement avec leur matériel de culture l’évacuation de la terre issue du creusement des étangs.

Souvent, avec entrain, empathie et persuasion, il lançait le samedi un chantier de maçonnerie ou d’autres travaux qui rassemblaient spontanément les énergies. En fin de journée tout le monde se retrouvait dans la convivialité autour d’un pot et d’une collation.

Cette cohésion de la population se manifestait aussi par la réussite de la fête du plan d’eau. Celle-ci, lancée et menée avec énergie et compétence par Daniel Beaumont dit Billy était particulièrement encouragée et soutenue par Michel BONVALET au travers de relations fortes et continues avec le comité des fêtes. Soutenue par Michel pendant 12 ans, cette fête continua sur sa lancée pendant encore 8 années.

J’ajouterais encore un fait : Michel se montrait toujours très simple, discret et particulièrement humble. On trouve peu de photos de Michel et madame Lydie BONVALET son épouse m’a confirmé que par modestie, en public comme en privé il évitait les photographes pour ne pas se mettre en avant.

Les personnes qui ont accompagné Michel pendant ses six mandats de maires auraient encore beaucoup à ajouter.

Inauguration_Salle_Michel_Bonvalet_lightEn résumé, Michel BONVALET a plus que mérité d’avoir l’honneur de donner son nom à la salle des loisirs.

Michel nous a quittés le 31 aout 2007, mais il reste dans le cœur de tous ceux qui l’ont connu. Avec son nom en bonne place sur le front de la salle des loisirs, sa mémoire perdurera pour les générations de Grézillois à venir.

Pour ma part, son souvenir m’inspire et m’est une aide précieuse dans l’exercice de la fonction de maire. Il reste pour moi un exemple de dévouement, une motivation à toujours privilégier l’intérêt public, il m’invite à ne pas avoir peur de dépasser les habitudes, à ne pas avoir peur de l’avenir, à ne pas avoir peur d’innover en œuvrant pour le long terme au-delà du mandat en cours.

Je vous remercie de votre attention.

Publié dans Archives


  • Mairie de Gennes
    Place de l'étoile
    Commune déléguée Gennes
    49350 Gennes-Val de Loire
  • 02 41 51 81 30
  • 02 41 51 83 48
  • mairie@ville-gennes.fr
  • Horaires : du lundi au vendredi 9h-12h30 | du mardi au vendredi 13h30-17h00

    • Mairie de Grézillé
      1 rue de la Mairie
      Commune déléguée Grézillé
      49320 Gennes-Val de Loire
    • 02 41 91 71 60
    • 02 41 91 71 61
    • mairie-sg.grezille@wanadoo.fr
    • Horaires : mardi 13h30-17h00 | jeudi 9h00-12h30
    • Permanence du Maire : 3ème jeudi du mois à partir de 19h00